Autor: Frank Magnus ; Fotos: Katharina Junge

Hamburg, 21.07.2017

L'enseignement peut ne pas être ennuyeux

L'enseignement peut ne pas être ennuyeux

Construire ensemble l'avenir - Un stagiaire dialogue avec le chef d’état-major de l’armée de terre

Construire ensemble l'avenir - Un stagiaire dialogue avec le chef d’état-major de l’armée de terre

Le GCA Vollmer relate les développements en cours dans l'armée de terre

Le GCA Vollmer relate les développements en cours dans l'armée de terre

Le général de corps d'armée Jörg Vollmer, chef d'état-major de l'armée de terre allemande, aime rendre visite régulièrement à « ses » soldats en poste à la Führungsakademie de la Bundeswehr. Cette fois-ci, son intérêt portait sur les développements de la Führungsakademie, objets de la visite de Mme Ursula von der Leyen, ministre fédérale de la Défense, et de son discours programmatique du 3 novembre 2016 (discours de la ministre fédérale de la Défense). Il a été notamment très attentif aux derniers développements concernant la mise en place d'un think tank et d'une formation orientée sur les compétences ainsi que sur le remaniement des programmes des stages. Le vice-amiral Carsten Stawitzki, commandant de la Führungsakademie, a abordé avec lui les développements tant des derniers mois que ceux des mois à venir.


Numérisation de la formation

En coopération avec le Fraunhofer-Institut, le domaine de formation Terre a développé une solution innovante : un comptoir numérique. Celui-ci permet la planification opérationnelle dans une approche multidimentionnelle grâce à une carte numérique sur laquelle de nombreuses informations sont mémorisées. L'utilisateur a ainsi accès à toutes les données disponibles au sein de la Bundeswehr qu'il peut utiliser pour un raisonnement tactique exhaustif. « Ce comptoir permet le traitement et la collecte d'informations d'une compacité inconnue à ce jour. Je suis enthousiasmé et content que l'organisme de formation le plus élevé de la Bundeswehr en soit le premier bénéficiaire », conclut le GCA Vollmer pour résumer ses nouvelles impressions.


Le regard vers l’avenir

Pour parachever sa journée au programme chargé, le GCA Vollmer a prononcé un discours sur la situation de l'armée de terre. « La situation de sécurité s'est globalement détériorée. Les missions de l'armée de terre incluent, notamment en opération, tout l'éventail des obligations allant de l'Afghanistan à des interventions similaires à des opérations dans les pays baltes en passant par l'Afrique », explique le GCA Vollmer. La défense nationale et collective ainsi que les opérations de stabilisation doivent être assumées en parallèle et avec le même degré de priorité. Ceci suppose que les personnels de tous les niveaux aient acquis une formation optimale, aussi vaste qu'approfondie, et qu'ils disposent de matériels opérationnels en nombre suffisant. Le GCA Vollmer n'a laissé aucun doute sur le fait qu'il s'agit là d'une mission colossale, mais a souligné en même temps que les tournants décrétés par le ministère fédéral de la Défense laissent d'ores et déjà une plus grande marge de manoeuvre.

Tournants en marche

Il existe un « tournant Ressources humaines », un « tournant Matériels » et un « tournant Finances ». La multinationalisation lancée permet encore d'autres options d'action. Pour bien montrer qu'en dépit de tous les enjeux actuels, le GCA Vollmer garde une pointe d'humour, sa déclaration finale est la suivante : « Ma profession est une grande source de satisfaction. Mais je ne peux pas tout faire tout seul ; j'ai besoin de vous. Engagez-vous massivement pour que nous puissions construire ensemble l'avenir de l'armée de terre. »